LA CATHEDRALE DE NOS ILLUSIONS EN FEU

Voyant la cathédrale Notre-Dame de Paris en flammes, regardant parts d’un patrimoine historique disparaître, j’étais surtout impressionné et touché par l’impact que cet évènement avait sur les citoyens : les personnes en larmes, sous choc, ne trouvant plus de mots. On observait beaucoup de tristesse et d’incrédulité. Et si ces flammes avaient surtout atteints notre fort intérieur ou on cultive une croyance erronée d’une permanence rassurante  des choses?

Nous avons tendance à croire que les choses (surtout tout ce qui est agréable et beau, comme une belle histoire d’amour, le poste de rêve, le grand soleil lors des vacances…) restent inchangées pour toujours. En tout cas, nous l’espérons. L’idée, qu’une chose qui commence, prendra fin à un moment donné, nous est (très) désagréable. Quand quelque chose se termine ou disparait, notre mental utilise une multitude de stratégies pour « ne pas voir ce qui vient de se produire », pour « se rebeller contre l’inacceptable », pour expliquer à soi-même « pourquoi c’est une bonne chose » ou encore pour « chercher une explication plus ou moins cohérente ». Quand une disparition est douloureuse, l’idée même du destin est bien souvent exploitée par le mental, pour essayer de trouver du sens dans du non-sens. Voir ou vivre du non-sens est peut-être la chose la plus pénible pour l’homme. Pourquoi ? Parce qu’une part en nous se rebelle violement contre le non-sens, même si c’est déjà produit. Pour beaucoup d’entre nous il est difficile ou impossible de « voir ce qui est » et de réaliser l’illusion d’une toute-puissance individuelle, autrement dit, de notre maîtrise souvent très limitée sur les évènements.

Alors, quand du vieux patrimoine, riche en histoires et porteur d’histoire disparait partiellement, est-ce que c’est justement l’illusion du permanent (agréable), qui est touchée en nous ? Comme si on se disait, que « si même la cathédrale Notre-Dame de Paris ne tient pas debout, en quoi je peux me fier dans la vie et qu’est-ce qui est véritablement acquis dans ma vie ? »

Et pourtant, notre intellect sait pertinemment que rien n’est stable, rien n’est permanent, rien reste inchangé, que tout est en transformation continue, aussi lente qu’elle soit ! Swami Prajnanpad nous rappelle que « ce qui vient, vient pour s’en aller ». Je suis profondément convaincu qu’une clé pour émotionnellement moins souffrir et moins s’agiter, est d’investiguer d’avantage nos croyances illusoires, particulièrement celles par rapport au changement perpétuellement de tout, de toute chose, de toute relation, de tout ce qui est. Bien entendu, moins s’agiter, donc être moins submergé par les émotions, permet surtout de voir plus clairement l’action juste à mener.

Une autre réflexion, toujours brillamment proposé par Swami Prajnanpad est celle de « ne pas voir naissance et mort séparément, mais voir la transformation, c’est-à-dire, le changement d’apparence »… Prenons la cathédrale de Notre-Dame de Paris : « la mort » (la disparation) d’une partie de l’édifice a fait « naître » (réapparaitre) des centaines de millions d’Euros de donations des grandes fortunes (question permise, pourquoi cet argent est resté « invisible » tant de temps ?)…

©The Vibrant Factory
A propos de Stefan Lehner: Executive coach, Life coach, coach et éducateur en nutrition certifié. Ancien manager d’une entreprise du CAC40, il est sportif accompli en compétition. Il aime explorer avec le client les émotions, les pensées et croyances profondes pour permettre un regard neuf et la remise question de dites certitudes. Son credo, en coaching exécutive ainsi qu’en coaching autour de nutrition est la responsabilisation : devenir responsable de ses choix, ses envies et ses actes. Son livre sur la nutrition a été publié en mars 2019 (cliquer ici).
www.thevibrantfactory.com, sur Facebook et Instagram

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s